Qu'est ce qu'une douche italienne ?

Qu'est ce qu'une douche italienne ?

Avoir une douche classique, c’est bien. Cela comble un besoin basique. Mais avoir une douche italienne vous apportera bien plus que le simple bien-être que procure un bain. Ne nécessitant pas de porte, elle dispose aussi de plusieurs autres caractéristiques qui font sa particularité.

Une douche italienne se présente avec des caractéristiques qui commencent à faire écho dans plusieurs appartements en France. En effet, en dehors du fait qu’elle ne nécessite pas la pose d’une porte, c’est une douche qui s’ouvre sur un espace bien plus grand. En d’autres termes, elle a besoin d’un grand espace pour être véritablement confortable. Par contre, étant donné sa configuration, elle peut aussi s’adapter à tous les types de surfaces, moyennes comme petites. Ceci dit, pour un minimum de confort, elle doit mesurer environ 80 x 120 cm, ou bien au-delà.

Aussi le sol et les murs doivent-ils être entièrement carrelés. Parlant des murs, il est obligatoire qu’une douche italienne soit adossée à un mur. Elle sera isolée et cloisonnée par des parois en verre transparent, dépoli ou parsemé de motifs. Beaucoup de personnes font usage du verre transparent. La douche italienne est donc conçue de sorte à offrir une sensation de plain-pied et ne présente pas de marches.

Le bac est aussi une autre des particularités de la douche italienne. Il est placé au même niveau que le sol. Il en est de même de la tuyauterie. Cela dit, il faut que le receveur soit tout de même d’une taille assez grande. Mieux, vous pouvez faire le choix de sorte à ce qu’il soit possible de la carreler pour que la couleur se fonde avec la teinte du sol. Parlant du sol, il existe un autre type de douche italienne qui exige d’être installée dans un sol profond. Tout va dépendre de la configuration de l’appartement dans lequel il faudra l’installer.

Quels sont les éléments importants dans une douche italienne ?

Quand bien même la douche italienne ne dispose pas de porte, il est fortement recommandé de laisser un espace de 1 m à l’entrée. Cet espace vous permettra de vous sécher après votre douche. Pour ce qui concerne les éléments qui caractérisent la douche italienne, il y a le mur. La douche peut être posée contre 1, 2 ou 3 murs. Il existe donc plusieurs configurations possibles en fonction de ces données. Outre le mur, il y a la robinetterie. Elle peut être haute ou complète. Il est aussi possible de l’équiper d’un kit sans robinetterie.

Les avantages d’une douche italienne

La douche italienne a la particularité de pouvoir s’adapter à pratiquement tous les styles de construction. Elle s’adapte facilement et ne nécessite pas beaucoup de matériaux pour être mis en place. Il y a aussi la sensation agréable que l’on ressent une fois dans la douche, qui est dû au fait qu’elle est à même le sol, sans surélévation. En plus, l’on ne s’y sent pas à l’étroit. Elle procure une sensation de liberté.

Les inconvénients d’une douche italienne

On notera en premier lieu l’installation de la tuyauterie de ce type de douche. Elle doit forcément se faire dans le sol, donc par encastrement. Il peut arriver que certaines personnes ne se sentent pas vraiment à leur aise dans une douche italienne en raison du manque d’intimité produit par les vitres transparentes. Mais cela peut être corrigé par le choix des parois.

Le prix d’une douche italienne

Pour réaliser une douche italienne, il est préférable de faire appel aux services d’un professionnel. Pour ce qui concerne la facture, il convient de dire qu’elle prendra en compte plusieurs aspects (carrelage, électricité, main d’œuvre, etc.). Il faut quand même prévoir entre 1500 et 5000 euros.